28. juin 2019

 Pistor  est   présent sur le marché mondial pour votre avantage d'achat.

 

Amandes

En mai, la Californie a chargé 13% d’amandes de plus qu’au même mois l’an dernier. Les expéditions de la récolte 2018 sont maintenant légèrement inférieures à celles de l’année précédente. Les ventes intérieures sont au niveau de l’an dernier. Les exportations, en revanche, ont connu une hausse significative grâce à une bonne demande de l’Asie et de l’Europe. Le développement de la nouvelle récolte s’est fondamentalement bien déroulé en mai. Les températures ont été douces, les précipitations ont atteint un niveau record. Une humidité suffisante est bonne pour la croissance des grains. La nouvelle récolte sera retardée en raison des températures plutôt fraîches. On parle de 2 à 3 semaines. Il n’est pas certain que la nouvelle récolte donne le rendement élevé espéré, de même que l’estimation subjective est peut-être trop basse. Compte tenu du report un peu juste, une récolte importante serait souhaitable.

Noisettes

Dimanche 23.06.2019, Istanbul a envoyé des signaux clairs. Le candidat de l’opposition Ekrem İmamoğlu a clairement remporté la nouvelle élection avec 54 % et une avance d’environ 750’000 voix. Il reste à voir si cela aura une influence sur l’évolution future des prix. De nombreux facteurs externes font que le niveau actuel des prix n’est considéré que comme une indication. Les participants au marché s’attendent à ce que la TMO annonce bientôt le prix de base de la prochaine récolte de noisettes. 

Sucre 

Il n’y a toujours pas de tendance perceptible sur le marché mondial, c’est-à-dire qu’il n’y a pratiquement aucun mouvement. En Suisse, le temps froid et humide a entraîné un retard pour les betteraves. Par contre, les betteraves ont survécu à deux gelées sans dommages majeurs. La période chaude vers la fin juin est bonne pour les betteraves tant que cette période chaude ne dure pas plus longtemps. A ce jour, on compte avec une récolte  non supérieure à la moyenne. L’ensemble des mesures introduites par la Confédération a un effet sur le prix du sucre, qui sera nettement plus élevé dès la nouvelle récolte.

Huiles de table

Huile de tournesol / huile de tournesol High Oleic
Les prix sont restés stables ces dernières semaines. Les informations se précisent, à savoir que la récolte en Argentine sera probablement meilleure que l’an dernier. Toutefois, l’évaluation a été quelque peu révisée à la baisse, après que certaines régions d’Argentine aient connu un temps très sec de longue durée. Les prévisions pour la prochaine récolte (à partir d’octobre) sont encore très vagues. Cela dépend beaucoup de la météo à venir. Mais les premières estimations partent du principe qu’une plus petite superficie a été cultivée en Europe de l’Est, en Ukraine et en Russie et que de ce fait la récolte pourrait être légèrement inférieure. Concernant l’huile de tournesol High Oleic, la situation n’a pas changé. Cependant, il existe des premières informations, selon lesquelles la superficie de culture de High Oleic a augmenté au détriment de l’huile de tournesol conventionnelle. Toutefois, ces pronostics sont encore très incertains, ce qui explique pourquoi les prix de la nouvelle récolte n’ont pas encore réagi. Tendance stable voire légèrement à la hausse. 

Huile d'arachides
La Chine a maintenant commencé à augmenter ses importations d’arachides entières, avec un certain retard. En même temps, l’Argentine ne peut plus guère offrir de marchandises de son ancienne récolte, car ses stocks sont entre temps épuisés. Les premières prévisions pour la nouvelle récolte montrent une image positive. L’évolution future des prix continue de dépendre fortement du besoin en importations des Chinois, mais il y a peu de  potentiel pour une baisse et les prix devraient continuer à augmenter légèrement. Tendance stable voire légèrement à la hausse.

Huile de colza / Huile de colza Holl
La récolte suisse a maintenant été négociée. Les perspectives sont fondamentalement bonnes. Toutefois, les prix suisses dépendent également du marché mondial, en particulier de l’UE. C’est pourquoi, les prix suisses sont également légèrement plus élevés que le niveau de prix de l’année précédente. Les récoltes mondiales et de l’UE au cours de la saison à venir (à partir du mois d’août) resteront inférieures à celles de l’année précédente. En conséquence, la pression sur les prix devrait rester élevée. Tendance légèrement à la hausse.

Tendances des prix 07/19