27. juin 2018

Pistor - présent sur le marché mondial - tout à votre avantage!

Amandes 

En mai, la Californie a chargé 7 % moins d’amandes qu’au cours du même mois l’an dernier. Les chargements de la récolte 2017 sont donc supérieurs de 10 % à ceux de l’année précédente. La faiblesse des ventes du mois dernier peut être due à des estimations subjectives ou à des prix plus fermes. La poursuite de la hausse du dollar US depuis janvier a également un impact supplémentaire. Les nouvelles perspectives de récolte se sont répandues. Les efforts des producteurs pour ramener les prix des cultures pour 2018 au niveau de la récolte actuelle sont infructueux en raison de la faiblesse de l’intérêt d’achat.

Noisettes 

La Turquie a voté et confirmé Erdogan. Les effets toucheront probablement beaucoup plus l’orientation interne du pays et moins le commerce. Les exportations sont un facteur très important pour la Turquie, qui est immensément important pour l’économie du pays. Ce vote ne devrait donc pas avoir d’influence sur les différentes marchandises exportées de la Turquie. Il convient maintenant de suivre l’évolution de la monnaie. Immédiatement après l’élection, la TYL a, par exemple immédiatement été corrigée vis-à-vis du dollar et est à nouveau significativement plus forte. Cette force retrouvée rend les matières premières plus chères. Les différents acteurs du marché vont maintenant se trier à nouveau après l’élection. Un autre indicateur important sera la manière dont le TMO fixe les prix pour la nouvelle récolte. Dans ce contexte, il n’est pas encore tout à fait clair quand le TMO rendra ces informations publiques. On suppose que ce ne sera pas avant le mois d’août. 

Sucre

Les cotations du sucre sur le marché mondial se sont quelque peu redressées par rapport à leurs creux des dernières semaines. Malgré de bonnes perspectives de récolte, la production de sucre devrait diminuer quelque peu. Dans l’UE, les semis ont été achevés en mai. Le beau temps a eu une influence positive sur la croissance des plantes. En Suisse, le Conseil des Etats s’est penché sur l’Initiative Bourgeois et lui a donné suite lors du vote final. L’économie suisse est consciente qu’un compromis équitable doit être trouvé entre les clients et les exigences des producteurs.

Huiles de table

Huile de tournesol / huile de tournesol High Oleic

La quantité de la récolte mondiale pour la nouvelle saison a été légèrement corrigée à la baisse. La Russie, l’Ukraine et l’Argentine ont de plus grandes superficies cultivées, ce qui se traduira par des récoltes plus élevées, toutefois on compte avec une récolte plus faible dans l’UE. Les dépôts sont toujours bien achalandés que ce soit dans les pays d’origine ou dans les pays importateurs. Pour l’huile de tournesol High Oleic, en revanche, la tendance a évolué de manière négative. Les prix ont à nouveau augmenté ces dernières semaines. Il y a beaucoup d’incertitudes quant à la quantité et à la qualité de cette huile. Tendance stable à légèrement à la hausse.

 

Huile d'arachide

L’Argentine, très important pays exportateur d’huile d’arachide, n’a définitivement plus d’excédent de l’ancienne récolte. Cela signifie que la nouvelle récolte est déjà en vente maintenant, ce qui est relativement tôt par rapport aux dernières années. La Chine est le plus grand pays producteur d’arachides et les premiers signes indiquent une reprise de la croissance des volumes. Aux Etats-Unis, en revanche, après de bonnes perspectives initiales eu égard aux semis à l’origine, il semble maintenant y avoir des problèmes dans le développement des champs. Toutefois, cette information est encore trop peu étayée et trop peu significative. Il y a aussi des ambiguïtés en Afrique, car il n’existe actuellement aucun rapport fiable sur la situation actuelle. Tendance stable.

Huile de colza / huile de colza HOLL

La récolte en Suisse sera généralement bonne. Une forte augmentation est attendue pour le colza HOLL. La plupart des quantités ont déjà été vendues. Dans l’UE, en revanche, la situation est moins positive. Les superficies cultivées sont certes restées à peu près les mêmes, mais les rendements des champs seront en partie significativement inférieurs. En principe, les dépôts en Europe sont encore bien remplis et donc la disponibilité est toujours et encore très bonne. Mais la volonté des fermiers de vendre leurs graines semble baisser lentement. Tendance stable pour l’huile de colza.

Produits laitiers, Suisse

Les volumes de lait en Suisse et en Europe ont fortement augmenté ces derniers mois. Toutefois, les volumes de production, en particulier pour le fromage, ont également augmenté et ont été vendus. Cependant, la pression sur le prix du lait a tendance à augmenter. L’Interprofession du lait a toutefois décidé que les prix du lait resteront au niveau actuel pour le prochain trimestre .

Œufs liquides d’importation

Après la crise du fipronil de l’été/automne 2017 et l’augmentation massive des prix qui en a découlé, la situation du marché se remet lentement. Les animaux ont été réintroduits et atteignent lentement les niveaux d’avant la crise. En conséquence, l’offre du marché est en hausse et les prix reviennent lentement vers les niveaux d’avant la crise.