29 septembre 2020

 Pistor  est   présent sur le marché mondial pour votre avantage d'achat.

 

Amandes

En plein été, des quantités record ont également été chargées. Généralement plus que prévu. La pression à la vente, qui est apparue après la publication de l’estimation de la récolte, a disparu pour l’instant. Les prix très bas des amandes stimulent la consommation, même en ces périodes économiques difficiles. La suite de l’évolution des prix dépend en particulier des chiffres de vente des prochains mois. L’origine s’est entre-temps retirée du marché pour des dates ultérieures (T2 - T3 2021). Pour pouvoir commercialiser cette récolte record, la Californie doit vendre très bien chaque mois. 

Noisettes

Après que le leader du marché a donné son offre d’achat, les agriculteurs semblent être d’accord avec ces prix. Cependant, ils ne se voient pas contraints de vendre et pour le moment, ils attendent. La saison commence donc lentement.
Le temps fut très pluvieux durant la période de récolte et de séchage et de ce fait sous-optimal pour la qualité. 

Noisettes

Le CASS (California Agricultural Statistical Service) a annoncé un nombre record. Cette estimation peut être considérée comme une surprise. La quantité estimée est supérieure à ce que l’industrie californienne attendait.
Lorsque ces volumes deviendront réalité, la nouvelle récolte sera supérieure d’environ 91’000 tonnes à la récolte record de 2016. Mais on s’attend à ce que l’industrie dispose d’une capacité suffisante pour traiter correctement la récolte dans des conditions climatiques sèches. Si la météo ne devait pas jouer le jeu, on verra comment l’industrie traitera cette question. Toutefois, il est encore trop tôt pour émettre une conclusion sur les prix. Il faudra attendre au minimum jusqu’à fin octobre pour que les prix nouvellement en  vigueur de toutes les provenances (Californie, France, Moldavie) soient annoncés. 
 

Sucre

Le déclin mondial s’est encore réduit en raison du Covid 19. Dans l’UE, les dernières estimations indiquent une nouvelle baisse dans la production du sucre. En Suisse, les résultats des premiers sondages de récolte ont montré une masse foliaire élevée et un poids de betterave inférieur à la moyenne. Ceci a été compensé en raison des températures estivales un peu plus fraîches et des sols plus humides. Les sondages de récolte ultérieurs l’ont confirmé, mais la teneur en sucre des betteraves est restée inférieure aux attentes. On s’attend à une quantité modeste de sucre suisse.

Ananas

La situation des matières premières en Thaïlande est considérée comme encore pire que l’année dernière. Les prix des matières premières ont maintenant atteint un niveau record. En raison de la réduction des surfaces cultivées, des conditions climatiques difficiles et de la forte demande, les prix des conserves d’ananas ont augmenté, dans la mesure où l’on peut acheter quoi que ce soit. Ces derniers mois, de nombreux fermiers ont cherché des alternatives plus rentables. Depuis la hausse des prix fin 2019, certains fermiers ont changé d’avis pour augmenter à nouveau leurs plantations. Cependant, il faudra encore 16 à 18 mois avant la prochaine récolte! Le goulot d’étranglement demeure.

Hulles de tables

Huile de tournesol / huile de tournesol High Oleic

La sécheresse persistante a eu un des effets négatifs dans de nombreuses régions. La pluie qui est tombée récemment est arrivée trop tard, respectivement n’a pas été assez productive. En conséquence, les prévisions de récolte ont été revues à la baisse. En particulier, les plus grands pays producteurs, l’Ukraine et la Russie, cumulés, récolteront maintenant moins cet automne 2020 que l’année dernière. Seule l’UE devrait connaître une légère croissance. L’huile de tournesol High Oleic s’est développé de la même manière que l’huile de tournesol conventionnelle ces dernières semaines, les prix étant restés pratiquement stables. Tendance: stable. 

Hulle d'arachide

Dans la plupart des zones de culture, les conditions météorologiques sont généralement bonnes. Cela a accru les attentes. La Chine et l’Inde, en particulier, contribuent à ces bonnes prévisions, car ces deux pays ont augmenté leurs superficies de culture. En même temps, il y a là-bas eu de fortes pluies, ce qui aura un impact positif sur le développement des champs. Les bonnes perspectives en Chine sont particulièrement importantes, car une bonne récolte pourrait diminuer leurs besoins d’importation. Tendance stable

Huile de colza / huile de colza HOLL 

Les chiffres de la récolte suisse 2020/2021 sont maintenant disponibles et, heureusement, les plus grandes craintes ne se sont pas réalisées. Néanmoins, la quantité de récolte est loin de pouvoir couvrir les besoins suisses. La 2ème tranche (janvier - juillet 2021) a entre-temps également été négociée, mais comme prévu à un niveau de prix un peu plus élevé. 
Contrairement à l’UE, qui n’a pas eu une récolte aussi faible depuis des années, les autres pays producteurs, comme le Canada et l’Australie, ont de nouveau connu une croissance. La demande du secteur du biodiesel sera un facteur clé pour l’évolution future des prix. D’un point de vue saisonnier, la demande devrait augmenter durant les mois d’hiver, mais le faible prix actuel du pétrole réduit considérablement son attrait dans le secteur de l’énergie. D’autre part, des informations en provenance de France indiquent que le gouvernement veut subventionner l’utilisation de l’huile de colza au détriment de l’huile de soja et de l’huile de palme. Tendance stable voire à la hausse.

Tendances des prix 10/20