Alessia a 27 ans, vient d’Entlebuch et termine actuellement un Bachelor en Business Administration à la Haute Ecole Spécialisée de Lucerne, en plus de son travail à 70 % chez Pistor. Elle travaille au Support des Ventes depuis trois ans.

A quoi ressemble une journée de travail ordinaire pour toi?

Ma journée ne se déroule jamais de la même manière et la plupart du temps je peux organiser moi-même mes tâches. Je commence toujours le travail à 7 h 30. Tout d’abord je vérifie si j’ai reçu des demandes internes ou externes d’analyses, de commandes d’exportation ou de sachets de sucre personnalisés.

Ma tâche principale consiste à créer des rapports et des statistiques. De nombreuses évaluations sont effectuées mensuellement et ensuite envoyées à nos clients ou mises à la disposition de notre service externe. Les dernières en date sont des systèmes de controlling qui montrent les chiffres d’affaires, les achats d’articles et l’évolution des clients. De cette façon le service externe voit comment vont ses clients et peut ensuite leur donner des conseils sur la façon de se développer positivement.

Pistor Im Gespräch mit Alessia Felder, Verkaufssupport
Alessia Felder

En outre, je participe activement à l’optimisation des processus et je réponds aux questions individuelles. Ces dernières viennent la plupart du temps du service de vente interne, du service de vente externe, des Key Account Managers ou des chefs de vente régionaux. La gestion du stock d’échantillons d’articles Non-Food, comme par exemple des emballages Take-away, fait également partie de mon domaine de responsabilité. Nous nous assurons qu’il y ait suffisamment d’échantillons en stock et que nous puissions garantir au service de vente externe un déroulement sans problème.

La seule activité qui est réellement fixe chaque jour est la facturation des notes de crédit et des factures ultérieures à 11 h 30. Chaque membre de l’équipe est responsable de la facturation un jour différent. Le Support des Ventes est réparti en trois domaines de travail, est composé de 11 collaborateurs et est dirigé par Nicole Schumacher. Ines Gander, Sandra Herger, Jan Stettler, Evelyn Herzog et Urs Kaiser apportent leur soutien au Key Account Management, Sandra Meister, Urs Omlin et Leo Bindelli assurent le suivi de nos plateformes de commande digitales et Corinne Theiler et moi-même sommes responsables des analyses.

Qu’est-ce que tu apprécies particulièrement dans ton travail?

J’aime me pencher sur des processus complexes et essayer de les simplifier autant que possible. De plus, j’aime développer mes connaissances en informatique et les transmettre ensuite à la vente. Quand il s’agit d’apprendre quelque chose de nouveau, je suis toujours partante.

Quel est ton plus grand défi?

Je trouve que la communication chez Pistor est un grand défi. Comme il y a beaucoup de collaborateurs, la communication n’est pas toujours assurée de manière optimale. C’est dommage, surtout lorsqu’il s’agit d’optimiser les processus. Nous sommes dès lors parfois impliqués trop tard et ne pouvons plus rendre possible tout ce qui aurait été faisable. De ce fait, j’apprécierais beaucoup qu’on accorde plus de confiance aux collaborateurs et qu’il y ait plus de transparence dans la communication.