Deux bricoleurs lancent une nouvelle activité à partir d'un trou. Les Bagelboys de Zurich innovent avec leurs bagels. Après des débuts modestes, ils acquièrent très vite une machine. L'aventure peut commencer, pour leur plus grand bonheur.

Des gouttelettes d'eau rafraîchissent la salade livrée par l'agriculteur biologique, le cream-cheese Bio est malaxé, les pois chiches attendent d'être transformés en houmous. La machine à bagel tourne, quant à elle, à plein régime. Sésame, pavot, oignons et compagnie sont prêts pour le garnissage des bagels. C'est une journée normale qui débute chez les Bagelboys. Chez les Bagelboys du Hunziker-Areal de Zurich, les bagels ronds ne sont pas juste des sandwiches troués. Martin Ackermann et Rado Petrov, les deux pionniers suisses du bagel, veulent se démarquer avec leurs garnitures fraîches. Pour tous les deux, la santé est notre bien le plus précieux. Et cela inclut une bonne alimentation avec des produits frais d'agriculteurs locaux. Il est donc évident pour eux que seuls des ingrédients de la plus haute qualité, de préférence Bio, atterrissent dans leurs bagels.

«Les garnitures standard ne nous intéressent pas», déclare M. Ackermann, en expliquant sa Leur monde est rond avec un trou au milieu philosophie: «Chaque sandwich est préparé devant le client. Notre Pulled-Pork- Bagel-Burger avec du coleslaw maison et une délicieuse sauce barbecue est le meilleur de la ville. Nous renonçons à tout additif ou exhausteur de goût.» Miser entièrement sur des produits Bio a un coût, mais ils se consacrent tous deux corps et âme à ce credo. Ils vivent leurs convictions. Ils produisent tout «homemade», misent sur le développement durable ainsi que sur des feuilles de palmier compostables pour leurs plateaux apéritifs et conduisent des véhicules électriques. «Cela est bien accueilli dans l'environnement du Hunziker-Areal. Depuis 2014/2015, celui-ci comprend un espace résidentiel pour 1200 personnes et abrite environ 150 postes de travail. ‹Mehr als wohnen› (plus que simplement habiter), tel est le slogan du quartier. Avec cet esprit, le quartier a déjà remporté plusieurs prix d'architecture», souligne Rado Petrov, en sirotant son apfelschorle Bio. Le quartier a trouvé son offre, les Bagelboys, leur clientèle – une situation win-win gratifiante. L'engagement des Bagelboys est salué. Lors du récent «Best of Swiss Gastro Award» (catégorie «on the move»), ils ont remporté une surprenante deuxième place. «Nous sommes submergés par une telle reconnaissance!», déclare Rado Petrov à l'attention de ses clients, en caressant le trophée en bois. «C'est à vous et aux notes du jury que nous devons notre succès. C'est formidable, nous sommes très heureux!»

wow-effet

Bagelboys sur Facebook

Sur Facebook, vous trouverez des photos de la 2ème place au "Best of Swiss Gastro-Awards" et d'autres informations.

À la page

Start-up d'arrière-boutique

Ces deux passionnés ont un point commun avec Bill Gates et Steve Jobs: leur entrepreneuriat a débuté à toute petite échelle. Martin Ackermann sourit lorsqu'il parle de leurs débuts. «Nous avons commencé dans l'arrière-boutique d'un restaurant thaï, ici à Zurich. Au début, nous travaillions avec des bagels en provenance d'Allemagne, car nous n'avions aucune chance de trouver un fournisseur en Suisse il y a dix ans.» Rado Petrov rajuste sa casquette: «Nous avons commencé en proposant un service de livraison de bureaux. Pendant la crise financière, le bagel, ce petit pain avec un «trou» est probablement arrivé pile au bon moment», dit-il en riant. «Ensemble, nous avons démarché une foule d'entreprises avec nos sandwiches et distribué d'innombrables échantillons pour convaincre les gens de la qualité de nos produits.»

Pistor Inspiration Aroma Bagelboys 4
  • Pistor Inspiration Aroma Bagelboys Gallerie 1
  • Pistor Inspiration Aroma Bagelboys 3
  • Pistor Inspiration Aroma Bagelboys Gallerie 2
  • Pistor Inspiration Aroma Bagelboys 4

La machine à bagel arrive

Pour réaliser leur rêve de produire leurs propres bagels à plus grande échelle, ils ont dû importer une machine à bagels de Los Angeles, qu'ils ont pu financer grâce à l'argent économisé du catering. Mais ce n'était pas gagné pour autant. «Nous avons produit d'innombrables lots avant de mettre au point la bonne pâte. Nous avons mis plus d'un an à obtenir un résultat satisfaisant», explique Martin Ackermann avec une fierté non dissimulée. Avec «Swiss-Bagel-Bakery», ils ont même développé une marque spéciale pour les revendeurs. Cap sur la restauration et les boulangeries, tel est à présent la devise des deux entrepreneurs. Mais revenons au magasin. Après le rush de midi, le calme est quelque peu revenu. Les locaux de restauration et de production sont nettoyés, afin que la fraîcheur fasse son retour dès le lendemain matin chez les Bagelboys. Tout ici tourne autour de ce pain rond avec un trou.

À VOS BAGELS, PRÊTS, PARTEZ!

Étape 1

Couper le bagel en deux

Étape 2

Griller au grille-pain ou au four continu

Étape 3

Tartiner de cream-cheese ou de houmous végane

Étape 4

Garnir de toutes sortes d'ingrédients

Étape 5

Servir le bagel avec une boisson, des baked potatoes et de la salade

Autor Hubert Koch WF19254

Hubert Koch

Auteur

Mes deux apprentissages de cuisinier et serveur m’offrent une base idéale en tant que rédacteur.

Conseil

D’autres inspirations?

Sur notre blog «Inspiration», vous trouverez des tendances, des thèmes de saison et des histoires à succès de la branche.

accédez à la page «Inspiration»