Les membres de l’Association suisse des patrons boulangers fondent Pistor, coopérative d’achat nationale ayant son siège à Lucerne. Au début, Pistor doit affronter pas mal de résistance et forcer le respect de la branche à la force du poignet. Au cours des cent dernières années, Pistor, créée au départ comme une organisation d’entraide sur le modèle coopératif, a évolué pour devenir une société commerciale et de service dynamique et leader en Suisse.

Moments clés

1916: un départ réussi

Le 27 juin 1916, les membres de l’Association suisse des patrons boulangers fondent une coopérative d’achat nationale sous le nom «Pistor» (mot latin pour «le boulanger/le meunier»). Les grands initiateurs de ce projet sont Karl Hafner, futur conseiller d’État zurichois, et Josef Hug, boulanger et entrepreneur lucernois.

1er octobre 1916: Pistor débute ses activités. Le siège social et le dépôt de marchandises se trouvent dans la vieille ville de Lucerne. Joseph Schmid-Koch devient le premier directeur de Pistor. Emil Dolder, patron boulanger à Zurich, devient le premier président du Conseil d’administration.

1919: le directeur trimballe des sacs

Le personnel de Pistor se compose du directeur, de cinq «demoiselles», d’un magasinier et d’un auxiliaire. Maria Kottmann est engagée pour alléger le travail du directeur. Elle finira par occuper le deuxième poste le plus important dans l’administration de Pistor et perçoit, en 1930, le deuxième salaire le plus élevé après le directeur: 7200 francs.

1920: nouveau site à la gare de Lucerne

Pistor s’installe dans un plus grand entrepôt situé à la Güterstrasse, près de la gare de Lucerne. Les clients contractuels représentent la principale source de revenu de Pistor.
 

Der Gründungsort von Pistor im Jahr 1916: Das Hotel Hirschen in Zug.
Le lieu de la fondation de Pistor en 1916: l’Hôtel Hirschen à Zoug.

1925: développement des propres activités

Le nouveau dépôt de marchandises et de stockage au numéro 5 de la Güterstrasse à Lucerne est inauguré officiellement. Un propre assortiment plus étendu peut y être proposé aux membres. Afin d’acquérir de nouveaux clients dans toute la Suisse, Pistor engage deux collaborateurs pour le service externe. La flotte de véhicules se compose de deux voitures Fiat équipées des accessoires nécessaires.

1926: élargissement au négoce des céréales

Le premier logo de Pistor représente un épi de blé et un casque avec des ailes. Comme de nombreux boulangers pratiquaient aussi l’agriculture accessoirement, Pistor se lance dans le négoce des céréales fourragères. Cette activité se révèle néanmoins trop spéculative et est transférée deux ans plus tard dans une société anonyme indépendante.

1927: nouvelle direction pour Pistor

Jost Lütolf devient le deuxième directeur de Pistor. C’est un directeur à l’ancienne qui guidera l’entreprise d’une main sûre à travers les années de crise et de guerre.
 

Im Jahr 1925 eröffnet Pistor das neue Waren- und Lagergebäude beim Bahnhof Luzern.
En 1925, Pistor inaugure le nouveau dépôt de marchandises et de stockage à la gare de Lucerne.

1930: des temps difficiles

Dans les années 1930, la grande dépression et le protectionnisme grandissant entraînent une stagnation de l’effectif et du chiffre d’affaires chez Pistor également.

1938: expérience de propre production

Pistor projette de construire une usine de levure comprimée. L’opposition virulente des producteurs de levure et le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale ont pour effet de reporter le projet sine die. 
 

Die Pistor Belegschaft unter Direktor Jost Lütolf (rechts), 1939.
Le personnel de Pistor sous la direction de Jost Lütolf (à droite), 1939.

1941: les 25 ans de Pistor

Le 24 juin 1941, en pleine Seconde Guerre mondiale, Pistor fête ses 25 ans dans la grande salle du Kunsthaus de Lucerne (aujourd’hui le KKL).

1945: des centres de formation pour le secteur de la boulangerie

L’école professionnelle Richemont ouvre ses portes à Lucerne, grâce entre autres à un fonds créé par Pistor.
 

25-Jahr-Jubiläumsfeier von Pistor im Kunsthaus Luzern. Auf der Bühne sind Verwaltungsrat, Geschäftsleitung und Mitarbeitende von Pistor, 1941.
La fête pour les 25 ans de Pistor au Kunsthaus à Lucerne. Sur la scène il y a des membres du Conseil d’administration, la direction et les collaborateurs de Pistor, 1941.

1948: adoption de la saisie mécanique des données

Pistor achète cinq «machines comptables électriques National».

1955: le commerce de détail entame sa mutation

Le nombre de boulangeries atteint son plus haut niveau en Suisse: on en dénombre 8500. Depuis, le chiffre n’a cessé de diminuer.
 

Das Pistor Magazin, 1953.
Le magazine Pistor, 1953.

1958: les yeux rivés sur le marché

Hans Schneeberger devient le troisième directeur de Pistor. Il privilégie un style de conduite assez militaire et positionne Pistor comme une entreprise de prestations de services modernes avec le concours de Paul Hug, président du Conseil d'administration.
 

Pistor Direktor Hans Schneeberger (links) und sein Vorgänger Jost Lütolf, in der Bildmitte der designierte Verwaltungsratspräsident Paul Hug, 1958.
Hans Schneeberger (à gauche), directeur de Pistor, et son prédécesseur Jost Lütolf, et au centre de l’image, Paul Hug, président désigné du Conseil d’administration, 1958.

1962: création d’une flotte de véhicules

Pistor se dote d’une flotte d’entreprise et achète ses deux premiers camions.

1963: extension du dépôt et de l’infrastructure

Le boom conjoncturel des années 1960 donne des ailes à Pistor. Pour développer l’activité de livraison, le bâtiment administratif et le dépôt existants à la Güterstrasse sont modernisés en profondeur et équipés d’une chambre froide.

1963: intensification du suivi de la clientèle

Lancement d’un magazine clients moderne du nom de «PISTOR-TIP», adressé aux membres et partenaires commerciaux.
 

Debitorenbuchhaltung, 1962.
Comptabilité clients, 1962.

1964: l’arrivée des cartes perforées

Pour maîtriser un volume de données sans cesse croissant, Pistor loue une installation à cartes perforées IBM. Un responsable des cartes perforées est engagé pour assurer les formations. Un nouveau logo et des listes de prix harmonisées en termes d’utilisation des couleurs assurent une présentation dans l’air du temps.

1966: les 50 ans

Pistor fête son cinquantenaire au cinéma Kapitol à Lucerne. L’artiste de cabaret Emil Steinberger s’y produit pour marquer l’événement.

1967: décentralisation de l’entreposage

Pistor prend la décision de décentraliser l’entreposage en construisant deux dépôts, l’un vers Lausanne, l’autre vers Saint-Gall. Au final, seul celui de Cheseaux ouvre ses portes.

1968: renforcement des activités en Suisse romande

La coopérative d’achat traditionnelle «Société d’Achats des Boulangers de Genève» est liquidée et ses activités sont reprises par Pistor.

1969: croissance explosive

Pistor connaît une forte croissance sous la houlette de son directeur, Hans Schneeberger. Trois quarts des patrons boulangers sont membres de Pistor, qui compte le chiffre record d’environ 3700 membres.
 

Die Pistor Wagenflotte, 1966.
La flotte de véhicules de Pistor, 1966.

1972: inauguration d’un nouveau bâtiment

Comme l’entrepôt craque de toutes ses coutures, Pistor agrandit de nouveau son bâtiment administratif et son dépôt. Du coup, l’assortiment peut également être élargi. 

1973: habit rouge, lettrage blanc

Les camions Pistor traversent la Suisse avec un lettrage blanc sur fond rouge, produisant un effet de reconnaissance très marqué.

1974: une expérience de croissants surgelés

Pistor présente une nouveauté révolutionnaire en Suisse: un croissant surgelé. Les patrons boulangers traditionnels y voient une trahison de leur métier. Malgré de longs essais dans des installations de congélation, Pistor ne parvient pas à congeler et à décongeler la pâte levée dans la qualité souhaitée. Pistor met donc fin à ses projets, déjà avancés, de propre production.

1975: développement de l’activité de livraison et début de la diversification

Si, depuis le milieu des années 1970, les activités contractuelles et de livraison de Pistor sont stables, les services d’approvisionnement gagnent sans cesse en importance. En outre, en 1975, Pistor crée sa première filiale, «Bako-Service AG», spécialisée dans la vente et la maintenance de machines de boulangerie.
 

 

Ein Pistor Lastwagen bei der Auslieferung, 1980er-Jahre
Un camion Pistor en pleine livraison, années 1980.

1977: une acquisition comme moteur de croissance

Pistor reprend la coopérative d’achat zurichoise et bâloise réunie «ZÜBA».

1978: changement de génération

Dieter Glenz devient le quatrième directeur de Pistor. Sous sa conduite, Pistor devient une marque à forte valeur d’identification et un employeur attractif.

1979: choix d’un nouveau siège

La direction de Pistor décide de transférer le siège de l’entreprise de la ville de Lucerne à Rothenburg. La localité est bien desservie en termes de transport et offre suffisamment d’espace pour de nouvelles constructions. Cette décision revêt une grande importance stratégique.
 

Pistor Direktor Dieter Glenz, rechts.
Dieter Glenz, directeur de Pistor, à droite.

1983: inauguration officielle

La nouveau bâtiment administratif et centre de distribution de Pistor à Rothenburg est inaugurée officiellement le 12 juin 1983.

1985: conseils pour les boulangers

Pistor fonde une nouvelle filiale du nom de «Proback AG». Cette dernière a pour objet de fournir des conseils sur différentes questions aux boulangers et pâtissiers.
 

Eingang des neuen Pistor Verwaltungs- und Lagergebäudes, 1983.
Entrée du nouveau bâtiment administratif et de stockage de Pistor, 1983.

1986: importation directe de matières premières

Pistor acquiert l’agence de matières premières «A. Rubli & Cie.», qui achète des matières premières en direct à l’étranger.
 

Büroalltag bei Pistor, 1980er-Jahre.
Le quotidien au bureau chez Pistor, années 1980.

1989: des pâtons dans l’assortiment

Dieter Glenz pose les jalons d’un approvisionnement progressif de la branche de la gastronomie. Il défriche ainsi un nouveau segment de clientèle. Pistor s’essaie de nouveau aux pâtons et aux produits de boulangerie surgelés et fait face une fois encore à de grandes résistances dans le milieu des boulangers.

1991: 75 ans 

Pistor fête son 75ème anniversaire au Cirque Nock.
 

Das Pistor Warenlager in den 1980er-Jahren
Le dépôt de marchandises de Pistor dans les années 1980

1993: vente de biens d’équipement

Pistor rachète «Kolb-Holding AG», société spécialisée dans la vente, le montage et la maintenance de machines pour les boulangeries et les cuisines de collectivité. La même année, la filiale de matières premières «A. Rubli & Cie.» est renommée «Fairtrade SA».

1996: nouveau dépôt pour les produits réfrigérés et surgelés

Pistor construit un nouveau dépôt pour les produits réfrigérés et surgelés.
La société Kolb Holding est rebaptisée «Pitec AG». Les objectifs de croissance définis ne sont toutefois pas atteints.

1998: décès inopiné de Dieter Glenz

En décembre 1998, Dieter Glenz perd tragiquement la vie aux commandes d’un petit avion de tourisme durant un voyage d’affaires. Jürg Waeffler devient le cinquième directeur et dote la coopérative d’une nouvelle forme juridique basée sur une structure de holding.
 

Das neue Kühl- und Tiefkühlhaus von Pistor, 1996.
Le nouvel dépôt pour les produits réfrigérés et surgelés de Pistor, 1996.

2000: Internet débute sa conquête

La solution de commerce électronique «PistorShop» – aujourd’hui «PistorONE» – est lancée et remporte rapidement un grand succès. Cette plateforme simplifie grandement le processus de commande.

2001: un gain de dynamisme grâce à la nouvelle forme juridique

Les membres de Pistor optent à une grande majorité pour un modèle de holding avec les filiales «Pistor AG», «Fairtrade SA», «Pitec AG» et «Proback AG».
 

VR-Präsident Paul Hug und Pistor Direktor Jürg Waeffler, 2001.
Paul Hug, président du Conseil d'administration, et Jürg Waeffler, directeur de Pistor, 2001.

2002: coup d’envoi pour le nouveau concept logistique

Pistor a besoin d’un nouveau concept logistique pour pouvoir gérer un assortiment qui s’étoffe sans cesse. Le premier pas dans cette direction est posé avec le «dépôt de petits colis», entièrement automatisé.

2003: les pâtissiers rejoignent Pistor

La coopérative d’achat des pâtissiers est reprise par Pistor, signe de la consolidation du marché.
 

Das im Jahr 2002 eröffnete Kleincolislager.
Le dépôt des petits colis inauguré en 2002.

2004: concentration sur les compétences clés

Pistor vend «Pitec AG» par étapes à son ancien propriétaire et se reconcentre ainsi sur ses compétences clés.

2007: nouveau site en Suisse romande

À Chavornay, Pistor construit son nouveau centre de distribution suisse-romand.

Verladen von Waren für einen Gastrobetrieb.
Chargement de marchandises destinées à une entreprise de la restauration.

2008: grande expansion du gros œuvre

Markus Lötscher devient le sixième directeur de Pistor. Avec le concours de Willi Suter, président du Conseil d’administration, il lance la plus grande expansion du gros œuvre dans l’histoire de Pistor. L’objectif est de garantir un flux de marchandises en grande partie automatisé dans une configuration de bâtiment logique.

Markus Lötscher wird im Jahr 2008 sechster Direktor von Pistor, neben ihm VR-Präsident Willi Suter.
En 2008, Markus Lötscher devient le sixième directeur de Pistor; à ses côtés, Willi Suter, président du Conseil d'administration.

2010: infrastructure logistique modernisée

Pistor met en service la pièce maîtresse du nouveau concept logistique, le centre de transbordement «CT Ouest». Le nombre d’articles, porté à 12 000, peut être plus que doublé. Les clients des branches de la boulangerie et de la gastronomie trouvent ainsi pratiquement tout l’assortiment de produits qui leur est nécessaire chez Pistor.

2013: élargissement de l’assortiment des produits surgelés

Pistor met en service le centre pour les surgelés «Ice Cube», entièrement automatisé, et offre ainsi encore plus de fraîcheur et de commodité à ses clients.
 

Das neue Warenumschlagszentrum «WUZ» von Pistor, 2011.
Le nouveau centre de transbordement «CT» de Pistor, 2011.

2015: le transport à l’heure du développement durable

Pour ses camions, Pistor utilise un système de refroidissement hybride, respectueux de l’environnement, à l’azote liquide. Ce système garantit une puissance de réfrigération extrêmement rapide sans interruption de la chaîne du froid ni émissions de bruit. Pistor se dote aussi d’un premier camion électrique.

Der erste Elektrolastwagen von Pistor, 2015
Le premier camion électrique de Pistor, 2015.

2016: Pistor Expo pour fêter les 100 ans de Pistor

Pistor fête son centenaire avec un événement de trois jours et une exposition pour les clients et les collaborateurs sur le site de Messe Luzern.

2017: Pistor met en service son premier camion électrique de 40 tonnes

Pistor complète sa flotte avec un nouveau camion électrique. C’est le troisième de la série et le premier 40 tonnes au monde à rouler sans émettre de CO2. 

2018: découvrir le nouvel univers de Pistor

Pistor renouvelle son site Internet pistor.ch, modernise son look et affine son profil de marque.

Pistor 100 Jahr Feier
Les 100 ans

Les 100 ans de Pistor –  Du fournisseur au prestataire de services logistiques

Si vous voulez en savoir davantage sur l’histoire passionnante de Pistor:

Bernhard Ruetz: Vom Lieferanten zum Logistikdienstleister, 100 Jahre Pistor, édité par le Verein für wirtschaftshistorische Studien, Zurich 2016.

Commander la chronique

Pistor Geschichte